Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACANTARI

ACANTARI

Lou plesi de canta n'en Prouvençau


Les textes des confinés (Counfinamen) =

Publié par Chorale ACANTARI sur 9 Avril 2021, 09:09am

Quels désagréments vous apportent les nouvelles mesures de confinement ?
 

Counfinamen, descounfinamen, recounfinamen, sai plus que n’en pensa. Despièi un pau mai d’uno annado que lou courouna virus a traversa lou mounde dóu levant au pounent, du nord au miejour, nosto vido es esta forço bouroulado. Plus ges de rescontre, plus ges de partage emé lis ami la famiho, plus de restaurat, de café pres à la terrasso d’uno begudo plus ges d’espetacle, nimai de « cinéma ».

Soulamen la naturo emé lou caminàgi dins la campagno o dins li bos. Acò es forço agradiéu subretout dins aquello sesoun ounte i a de flour d’en pertout sus li aubre , sus lis aubrihoun , de blanco, de jauno, de roso. Li margarideto tapon lou sóu e dins li jardin li proumieri flour aparèisson.  Coume l’an passa podon prouficha de l’ esplousioun  dóu printèms. 

Mai mount’es la vido soucialo, pèr ieu es lou plus desagradiéu, lou plus  destourbant. Despièi de mes plus de festo emé si ami, sa famiho e acò coumenço à tiro-long. Quouro acò sara fini…… ?

Dins nosto presoun daurado countunian a pantaia à de journado meiouro.

Madaleno

Racontez un "poisson d'avril" dont vous avez été victime ou que vous avez fait à quelqu'un.

Peissoun d’Abriéu

Ai toujour forço ama faire de galejado.

Dins la carriero Matheron d’Ais, i avié uno boutigo de « farces et attrapes » e amave i ana bada.

Pendent l’annado souventi fes croumpave quaucarèn e subretout d'aragno que fan pòu à forço gènt. De segur poudiéu pas manca lou 1er d’abriéu.

Dins lou tems, dins li farmacio i avié un grand libre que ié dison un « ordonnancier » qu’èro vidima pèr la poliço, sus aquéu devian escrire li remède dangerous deliéura soulamen emé uno ourdounanço (aró se fa sus l’ourdinatour).

Sus aquéu libre ouficiau devié pas  i avé de bifaduro o de taco, devié èstre irreprouchable. Ero toujour durbi à la pajo en cours.

Dounc un 1er d’abriéu aviéu fa emé un tros de papié e d’encro, de porc d’encro mai vertadié que naturo e siéu éstado metre aquelo fausso taco sus lou grand libre, pièi siéu anado un pau plus liuen.

Lou persounau arribè e tout d’un cop ause un grand crid e de voues afoulesido.  Pipado pèr aquéu boucan, arribére pèr veire, mai que se passo aqui…… . Tóuti soun destimbourla proche dou libre. Avanère inquieto devers lou libre e veguère la taco que prenguère emé le det e diguère : peissoun d’abriéu. Ero emé forço soulas que tóuti avian bèn ris.

Madaleno

===========================================================================================================================================

En quelques phrases parlez-nous du dimanche des rameaux de votre enfance.

Li ramèu dóu Dimenche di Rampau

    Me souvène d'à passo tèms quouro, lou Dimenche di Rampau, d'uni pichoun anavon à la messo en tenènt à la man, coume un cierge, ço que li disien un ramèu . Un ramèu avié coumo de branco qu'au bout pendoulavon de lipetarié .

     Just avans la messo, li fidèu, agroupa davans la gleiso, escoutavon religiousamen l'Evangèli de la Passioun . Dóu tèms, l'avié de pichoun, d'aquéli qu'avien un ramèu, que coumençavon, senso perdre de tèms, à se coungousta en tastant li sucrarié que se balançavon souto soun nas .

Jòrge

Li Rampau de ma jouinesso

Quouro ère pichoto restave dins lou centre d’Ais. Proche de moun oustau i avé uno pastissarié.( Per li Sestian la pastissarié de la carriero de Montigny me remèmbre plus dóu noum (mieux : que me remèmbre plus soun noum). I avié toujour forço bono causo que falié passa lèu lèu per pas èstre aganta…… . Alor pensès …..quouro i avié de festo èro encaro mai dificilo…… .

Pèr li Rampau d’aquesti tems… avien pas soulamen de branco d’óulivié o de bouis o autre, qu'èron per li adulte, mai tamben de rampau un pau especiau….. . Eron de bagueto de bos reliado entre eli ounte pendoulavon  de sucrèu, de bono, de frut counfi e forço privadié agradèu.  De segur acò se croumpavo dins li pastissarié e dounc  dins li veirino i avé de que bada.

Lis enfant souventi fes avien aqueli rampau per ana à la messo lou dimenche per li faire benesi, de segur aquest cop li sucrèu fasien pas mau….. !   

Madaleno

=======================================================================================================================================


Faites-nous un billet d'humeur et envoyez-le-moi pour le publier dans le blog

             Devèn escriéure sus l’imour, mai de queto imour, la marrido o la bono…. ! De segur dins lou teste que legissèn aro, Mistral e sis ami soun de meichanto imour d’éstre trahi per soun oste mai ame mies vous parla de bono imour.

              Lou dimecre vau au mas cerca un banastoun de liéume, e, per i'ana, i'a tres camin. Lou camin per la routo principalo e tambèn dous autri draio que passon à travès champ. Per i ana prene lou plus loung que passo tras li terro que aro mountron de relarg de blad verdet e dins lou founs lou Mount Venturi que aièr, bono di lou mistrau se destacavo dins un magnifi cèu blu ….Acò m’agrado forço e me met plen de galouieto.

Madaleno

============================================================================================================================================

Dites-nous aussi en quelques phrases (En provençal, bien sur) si vous avez respecté les traditions du Carême. Aïoli, oreillettes et autres.

 Es uno tradicioun enco lis « Amis de Sainte Victoire » de manja  l’Aioli peramount au Priéurat , lou Dimecre de Cendre.

Mai aquest an, emé lou marrit virus, sian pas ana. ( acampado annula)!

Aco me fa remembra, que de boun matin, partian faire la mountado du mount Venturi 
émé touti li prouvisioun necessàri dins nosti sa.( li lieume, la merlusso, l’aiet, lis iòu l’oli d’oulivo, li cacalaus...) erian ben carga.
 
Fallé proun arriba d’ouro eilamount per cousineja !
Que bello journado passavian touti ensèn per partaja nosto amista e lou proumié jour de jùne de la Caremo.!
 
Andreio 

La caremo, vaqui quaucaren qu’es uno bono causo, que de segur déurié èstre seguido per tóuti. Es la fin de l’iver, la debuto dóu printems, es bon dins aquéu moument de neteja soun cors dedins e deforo….

Faire atencioun à soun manja e soun béure es un bon biais de lou faire.

Quouro ère pichoto, just davans Caremo ,i'avié lou carnava, tèms de festo que fenissié lou dimar-gras alor aquest jour manjavian de bugno e l’endeman proumié jour de Caremo èro l’aïòli pièi  pèr quarante jour falié oublida li lipaterié enjusqu’à Pasco.

Au mitan d’aquéu tèms, la mi-caremo jour que manjavian de chichi-fregi. Dins aquelo pountanado i avié lou dimenche di Rampau ounte se fasié de cese…. E fin finalo arribavo Pasco.

Tout aco soun de tradicioun Prouvençalo que m’esfource de perpetua.

Desegur uno qu’oublide pas es bèn lou dimars-gras per de que moun ome amo qu’es pas de dire lou sucra e li privadié…… .

Madaleno

=================================================================================================================================

Profitez des vacances pour nous dire en trois ou quatre phrases vos souvenirs et impressions sur votre (première) ascension de Sainte Victoire. (Où autre montagne)
N'hésitez pas à nous envoyer votre texte, quand vous l'aurez écrit, nous le publierons sur le blog.

Vaqui moun teste sus la mountagno : pas sus la mountagneto di pacan de la plano, coume lou Mount-Venturi de Cézanne e lou Mount-d'Or de Giono.

Iéu, parle de la Mountagno, la vertadièro, aquèlo dóu Mount-Blanc de Frison-Roche, de l'Annapurna de Maurice Herzog e de Gastoun Rebuffat 

 L'Aguïo dóu Miejour

                                                              (3842 m)

Erian à Chamouni . Uno nue, me revihère sus lou cop de tres ouro e me prenguè envejo de faire l'ascensioun de l'Aguïo dóu Miejour .

Agantère ma lampi de man e ma boussolo, de cop que lou cèu siegue niéu e que posque plus veire l'estello poulari ; en  mountagno, sias jamai trop prudènt !

M'enreguère sus lou draiòu de l'Aguïo e zou ! fai tira ! Ere forço countènt e ère luen de pensa que poudriéu me capita en dangié de peri .

Lou draiòu vinguè piéi un draiòu cousta . Iéu, que siéu pas esper en mountagno, faguère mèfi . Mai pas proun : d'un cop, lou camin s'aprefoundiguè e fuguère bèn fourça de lou segui à l'après dins la crebasso, que n'en èro uno . Arriba au founs,  m'aviéu pas fa mau . Mai li vesiéu ren ! Aviéu perdu la lampi que s'èro amoussado ; per l'aganta mandave li man de pertout, qu'ère dins lou negre . Coumencère de me faire un brave marrit sang  .  Subran se faguè lume e entendère uno voues piéi que disié : "mai que fas àqui, sus la descendo de lié ?"  Fuguère countènt coume se pòu pas dire, de recounèisse la voues de la frèmo !

Moun ascensioun de l'Aguïo dóu Miejour èro un pantai ; mai ma cabussado dins la crebasso èro que, de bon, aviéu toumba dóu lié .

Fin finalo, li siéu mounta, à l'Aguïo dóu Miejour !

Emé lou teleferi . Coume li mai de cinq millioun e miège de gens qu'an coumpli aquèlo prouèsso .

Jòrgi

Ma proumiero mountado dóu mount Ventùri !

Per uno bello journado de mars, mountavian lou camin plan,plan, regardavian tout dóu long se n'i  avié pas d'aspergo sóuvajo.

Avian toumba li vesto de la calour!! Avian pourta de béure et de prouvesioun de bouco per manja eilamoundau.

Mai, à la darriero virado, un pitchoun vènt nous faguè revesti li vesto, un vènt bèn frescoulet...pièi de mai en mai fort!!!

En arribant à la capello, fasié meme  bèn fres; manjèrian lèu lèu, lou mistau bouffant mai de mai.

Pièi après lou cafè, décidérian d'ana à la crous. Bèn encoucouna, durbiguerian la pichouno porto per y ana!

Oh! moun Diéu! Creseguère que faudrié me poussa per sourti d'aquéu endré et que poudriéu pas téni drecho tant l'auro bouffavo furiousamen.

Arriba à la crous emé milo peno, justo lou tems de faire uno foto mancado, repartiguèrian lèu lèu per redescèndre dins lou camin en bas pèr èstre abriga.

N'aviéu pas pris lou tèms de regarda lou paysage ni mai lis Aup au liuen. Acò fuguè per uno autro fès.

Evelyne

La mountado au Mount Ventùri

Souventi fes, ai fa la mountado dóu Mount Ventùri, mai uno es empegado dins ma testo.

Ero lou darnié dimenche d’abriéu, de segur, lou jour dóu roumavagi qu’avian decida de faire l’escourregudo.

Ma maire, moun paire, moun ome, moun fiéu e mi coulègo di travai parterian de San- Antounin. Ero dins la debuto dis annado 1980 lis aubre avien pas encaro brula e l’endré èro agradiéu .

Caminavian plan-planet, la mountado èro loungo e lou terren pas facile, mentre que moun fiéu  trepavo  dis un is  autre  coume un chamous . Quouro arriberian au "Pas dóu Pastre", qu’es un draiòu pas facile, mi gènt ressentènt lou lassige, escalèron pas emé nautre e seguiguèron un autre camin.

Arriban, fin finalo, peramount au priéurat mounte mi parent nous esperavon.

Après la messo e li manifestacioun foucourico fuguè lou moument dóu rejauchoun, avian pourta lou manja e lou béure sus l’esquino. Avèn leissa l’esplanado en direicioun dóu trau dóu Garagai dins un endré ounte la visto èro forço bello, sus de roucas  nous istalavian pèr tira la biasso dóu sa.

Chascun avié prepara quaucaren e avian tout pausa sus lou sòu quouro veguerian arriba un ome e sa fremo que voulien mounta à la crous pèr dessus nautre mai n’i avié pas de camin marca. E vaqui pas que passon au mitan de nous autre e  veguerian lou pèd passa à un péu dóu pastis empasta (pâté en croûte) . Aquéu auvàri nous a fa forço rire après lou moumen de countrarieta…. E en avèn parla forço long-tems..

Madeleine

Dites-nous aussi en trois ou quatre phrases le village ou lieu de vie

vous ayant laissé les meilleurs souvenirs

Aquéu vilage de moun enfanço qu'ai garda din ma mémori pèr li bon souveni es pas de Prouvènço, mai bèn  luien d'elo.....
Un noum bèn entrepachous d'escrieure:   "DZAOUDZI"..(MAYOTTE)  !!
En dès e noù cent cinquanto, ero un pitchoun vilage din uno ilo émé sis oustau de bos et de paillo(li caso), de grand coucoutié, 
de bananié, de manguié de pertout, mai un vilage de liberta.
Anave touto la journado, émé per touto vestiduro qu'un pitchot braio couloura, moun capéu  de paio sus la teste, ges de caussaduro, barulave dins lou vilage per jouga emé li autris enfant francés et quauquis enfant coumourian dóu cantoun, rintravà la gendarmarié que per manja et dourmi; ges de ban de mar, l'oucean Indian èro lou tenamen di requin trop dangerous, mai de permenado en pirogo emé mi gent.
 Li courau an de noumbrousi coulour (pèr lou rebat dóu soulèu sus l'aigo) e au mitan nadon  li milié de pèis rouge vert jaune de touto meno.
Anave à  l'escolo soulamen lou matin, prenguere la "pinasso "per y ana, ma maire ero la proumiero mestresso de Mayotte... 
Enfin, uno vido de liberta pèr uno fiheto de 4 à 5 an.....Moun diéu qu'es liuen acò...
 
Evelyne
 
Dites-nous aussi en trois ou quatre phrases la fleur que vous aimez ou celle que vous n'aimez pas.

Flour de l’iver

Dimenche matin uno peloto blanco tapo lou sòu, li aubre , li teulisso, tout deven blanc, meravihous, immacula. Plus de brut, la nèu toumbo à s’Ais.

En Prouvenço sian pas equipa per la nèu…. .

Urousamen lèu la nèu found.De pichoti tousco d’erbo apparèisson d’eici d’eila, au mitan de l’uno vei uno taco viouleto.

Regarde de mai proche e vo, es bèn uno pichoto flour qu’es forço couragiouso, a pas pòu dou fre. Es touto pichoto mai que perfum …. .

Coume si petale soun bello éme soun mitan jaune. Coume dis Ive Human :  soun-ti pas bello aquéli viouleto dins l’erbeto ( clerclado de nèu) que ié ser d’escrin ?

 

Madeleine

========================================================================================================================================================

Profitez des vacances pour nous dire en trois ou quatre phrases quel est le santon qui vous plait le plus ou qui est, pour vous, le plus chargé d'émotions.
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dins lou belen, li pichoti figuro d'argelo boulegon pas, soun aplantado "tancado coume de santoun", li bras leva, la testo courbado o li ginoun clina sus lou sòu. Soun cala coume d'estatuo.

Mai aquéu bergié, éu, camino d'un bon pas, apiela sus soun bastoun, luchant countro lou mistrau, retenènt soun capèu, la capo reversado, semblo vivènt.
Lou santoun LOU COP DE MISTRAU tremudo, à moun goust, l'art di santounié estènt que i'apound lou mouvemen.
 
Ivano
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Moun  favori santoun

Regardo ma crecho per sabé  lou quaù. Es pas eisa de chausi.

 Per eisemple : amo ben loup astre émé si moutoun, nous douno boun froumagi e bouni cousteletto e mai, un joc : sauto moutoun e pièi   au moument de dormi  es ben de coumta si fede.

 Mai vese lou mounié : aqueù es tamben un boun ome : nous fa de farine em’aquello fasien lou pan !

 Lou boumian, eù nous fa pantaia touti sorte de vouyagi.

 Lou remoulaire sarai ben coutento se n’avié encaroun que passo de tèms en tèms per mi couteù que coupon tout ço que veison ; e, coume veison ren  coupon ren !

Aro lou boun san jousè me fa pensa à touti li paire proutectour de famiho.

 Mai me dires e Mario ? Aquello es la mai poulido e braveto ; a fa tout ço que Dieù a demanda senso rechigna.

 Mai aqueù que amo subre tout es lou pitchoun qu’es na. Es nourmaù senso eù aurai gié de crecho !!

Christiane

Ma crècho e mi santoun soun pas de la primo jouinesso. N'i a que soun  esta croumpa davans la segoundo guerro moundialo
Mai lou santoun que m'agrado lou mai dins moun belèn, es lou pichot Jèsus.
Es verai que la grùpi es facho pèr éu, mai moun enfant Jèsus es pas coumun.Es pas en argelo maï en ciro.
Dins la tradicioun dóu belèn prouvençau lou pichot Diéu estènt pas de la memo naturo que lis ome, èro pas representa dins la memo matiero (l'argelo) que lis autri santoun
Es verai que, aro, es pas lou plus bèu mai n'arribe pas à n'en trouba un autre enco li santounié.
Encaro une tradicioun que se perd.
Andrièu
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Après lou quatre de Decembre mounte aven planta  lou blad ( noun lou blad de luno) mai lou blad vertadie per espéra uno bono annado,.
Jour à cha jour aven fa lou belen, la crecho e li santoun an trouba sa place, mai quauquis un cercon encaro.
Es uno grando famiho noste crecho :
I a li reire, lou vigneroun,lou boulagie, lou pastre, lou cassaire e piei la broudarello de boutis e lou Jacquet, touti soun  aqui per ana rendre oumage a l’enfant Jesus,.
Mai oublide lou mai impourtant, aqueu que m’agrado forco, lou Ravi 😀,
Plen de bonur e d’esbalausido e de Joio!
Siguen touti  di Ravi, garden noste amo d’enfantoun ( «  creserello « dit Mistral), d’avans aqueli crecho!
E la vesprado de Nouve, touti urous e urouso, anen aculi l’enfant Jesus!

Andreio

Lou mai bèu di Santi Belli

Pèr chausi quau es lou santoun qu'amo lou mai, lou Ravi e l'Ase soun en councurrènço mai aguènt escouta li maje-mege de Marsiho e de Paris, touto la sanflourado sabentouso de la medecino, me dise que dèu pas manca d'afeciouna lou Ravi e que tout ben vist es l'Ase que m'agrado lou mai, éu qu'es tout-bèu-just menistre di pastre. Éu me ramento qu'un menistre se deu d'estre bon servidou, umble emai ounèste ; se deu de ben travaia pèr nàutri e de toujour dire lou verai, ren que de verai. En de mai l'Ase, coume lou Ravi, es pas esclavo de l'internet ; e pèr fini l'Ase a de beu iue e de bellis auriho.

Gilbert.

 

Vese dins li santoun li persounage de la Pastoralo Maurel .
Lou Ravi es gaire degourdi, mai a lou cor pur, fa jamai lou mau, que saup pas ço qu'es . Lou Sant-Esperit de segu va l'esclara ;
Lou Boumian semblo lou plus grand pecadou de la chourmo : n'en sian segu ?  Ven demanda perdoun en oufrènt soun coutèu e soun cor.

jorgi.

Ah ! couquin de sort ! Vaqui que me mandas de chausi lou santoun que m’agrado lou mai …. , aqueu que m’esmòu.

Pode pas tria li ame touti, an touti quaucaren ….. . De segur la santo famiho : Mario qu’enmantelo soun enfant, e Sant Jousé qu’enmantelo sa femo et lou pichot. Lou biòu e l’ase que recaufon Jesus . Lou Ravi que s’emeraviho de l’estamen. Touti li persounage dóu village : lou mounié, la peissounieró éme lou pèis qu’a pesca soun ome lou matin meme, lou fada, li dansaire acoumpagna dou tambourinaire. Mai tambèn lou remoulaire, la mameto e lou papè, lou pourtaire d’aigo…… .

Pamens aquèu que m’agrade e que m’esmole lou mai es lou bergiè.

Lou pastre es uno persouno que vivo soulé éme soun avé , parlo soulamen à soun chin mai es un ome qu’escampo d’amour. Es pas èu que Dieu a chausi per anoucia la bono nouvello : la neissènço de l’enfant Jesus. E sa prestanço éme soun grand mantèu soun grand capèu que l’aparo dou soulèu e tambèn de la pluieo, a toujour un long bastoun sus aquèu s’apiejo. Dins moun belèm en ai de mouloun….. , ai meme uno pastresso…… .

Touti li santoun soun touti davans l’estable, e es touto la Prouvenço qu’es aqui dins sa simpleta. Es Nouvè

Madaleno

=================================================================

==================================================================

Bono anado en touti !
 
Que la mestresso nous fague ben travaia !
 
Que nautre, lis escoulan, sachen ben nosti leiçoun, que faguen ben nosti devé à l'oustau e que countinuen à faire de prougrès !
 
Que l'ourquestrié (aquèu que nous fa ana à la bagueto e que, senso en ague l'er, mèno la barco) fague que l'escaipe anesse ben, que l'a toujour quaucaren que va pas !
 
Que nostre présidento pousque benlèu nous faire reveni à l'escoulo !
 
En touti :prenès ben suen de vautre ;
 

===========================================================================================================================================

Cars escoulan
 
Lis autourita de noste escoulo nous an demanda de li manda de fouto de
noste crècho .
 
MÈFI !
 
Lou Prefet di Bouco dòu Rose ven de decreta un "Protocole Crèches 2020" .
Crese que vau mies lou segui pan per pan se voulen pas se faire
dreissa un verbau per lis autorita dòu gouver .
M'estoune que nostis autourita, es à dire la présidento, lou capoulié,
la mestresso e lou secretari, nous agon pas manda aquèu "Protocole" .
Fau que siegue iéu que lou fague !
Ah ! Se ère pas aqui  . . .
 
A ben lèu sus Escaipe .
Bono crècho !
Jorgi
 

 

Quet galejaire, aquéu Jorgi !

Es verai qu'aquest' annado, fau tout faire d'un autre biais e tout  revèire,  mume li tradicioun qu'eisiston despièi DOUS MILO VINT AN... 

Vaqui perque, iéu, ai fa un belèn tout pichot, moudeste emé soulamen lou paire, la maire e quauqui pastre......
Coum' acò, Jèsu sara pas malaut pèr lou VINT-E-CINQ de decèmbre, qu'es uno festo majo encò di crestian, sabe pus perque d'aiours......
Boni fèsto en tóuti !😷
---------------------------------------------------------------------------------------------
 

Protocole Crèches 2020

Article 1

Touti li santoun, fran l'Enfantoun e li besti, déuran agué un masco sus la bouco e lou nas . Aquèu masco sara remplaça touti li tres jour ..

 

Article 2

Lou noumbre de santoun sara lou men que se pòu . Li pescaire, cassaire, jougaire de bocho o de carto, lou consè e tamben lou cura an ren à faire dins uno crècho . Fau ben se metre dins la testo que mai i aura men de mounde, men i aura mai de risco de countaminacioun .

Article 3

La distanci entre dous santoun prochi l'un de l'autre sara egalo o supériouro à la mita de la soumo de la taio di dous santoun .

Aquèu articlo regardo pas San Jousè, la Santo Vierge Mario e l'Enfantoun que soun dins la memo boutiholo .

AArticle 4

Li santoun déuran estre dins li mai de dès-e-vuech an, fran l'Enfantoun que, senso èu, sarié pas uno crècho .

Lou pichoun de l'avugle es councerna : se l'avugle pòu pas agué soun drole emé éu, li dounaran un chin que se dira qu'es un chin d'avugle .

Li santoun déuran estre tamben dins li men de seissanto-cinq an . Aquèlo dispousicioun regardo d'en particulié l'Angi, li pastre e li santoun que li disoun li viei .

L'agi di farandoulaire sara countourroula, que devon estre ni jouine ni viei .

Article 5

              Li Rei, que vènon d'un païs qu'es pas dins l'espàci Schengen, déuran agué la provo d'un test negatiéu au Covid 19 ; déuran piéi estre mes dins uno quarentèno de quinge jour .

Article 6

          Li camèu di Rei soun pas amés ; per lis autre besti, mai n'en a men, mai vau mies . Evidentamen, l'ase e lou biòu soun aceta, estènt que soun dous persounagi essentiau .

Touti li besti déuran agué un certificat médicàu remes per un vétérinàri assermenta .

Article 7

         Li santoun déuran se lava li man à cha matin emé uno gélarèio idro-alcoulico .

Vàudrié mies que sieguèsse Pilato que li fague veire coumo fau faire .

L'aspiratour sara passa un cop per semano sus la mousso .

-------------------------------------------------------------------------------------------------

Protocole crèches 2020

Estrànsi

Ma vido d'enfant se debanè en Mazargo, un vilajoun de la campagno marsiheso. Mazargo ero Mazargo. Mazargo ero pas Marsiho que l'octroi counteroulavo l'intrado dins la vilo fin qu'à 1943.

 Aqui se parlavo francès mai pas lou francès dou mestre d'escolo ; se parlavo la lengo dou vilage, uno mescladuro franco-prouvençalo. S'utilisavo d'outis coumo l'eissade e lou picoussin … dins lou jardin i avié di faisse, i avié de bortoulaigue ... i avié le pouciou … Touti lis enfant couniessié l'estrassaire emai lou Parrain Rascous e sabié canta « lou pichoun viendra gibous ! ».

Aqui, ges de « Garlaban de vacanço » mai touto l'annado li belli coulino de Marsiho-Veire emé les Plaines de Coulon proche la cimo, li miradou sus la mar e lis isclo, li pescadou e sis ase, e de miliasso de draiòu.

Ma vido d'enfant se debané dins uno famiho à l'anciano modo, dins uno meno de pichoun mas mounte l'oustau de mi gent vesinavo lou de mi grand e lou de mis ouncle e tanto. La droulataio mancavo pas d'espàci per jouga e descurbi lou mounde, aganter des cardalines, des cul-rousset et des pèce-pignes, cerca les cri-cri, jouga emé de couloubro… Crèisse au mitan d'aquelo marmousiho èro uno vertadiero chanço mai lis enfant soun pas di santoun ; podon faire touto meno de couquinarié e tamben estre marrit. Ansin quàuqui sèr erian pas ben poulit quouro rintravian à l'oustau emé li péu fangous vo lou nas grafigna, vo li braieto estrassado.

E alor i avié la letanìo : « Marri pichoun, destrussi, vous me ferez mourir d'estransi »

Qu'es aco l'estrànsi me disié ? Me lo demandavo ... mai l'ai jamai demanda au mestre d'escolo !E pièi siéu « mounta » à la vilo béure lou sabé que nous pourgissié la Quatrenco  Republico, mameto de la nacioun.

E pièi la Cinquenco Republico marcialo, la Republico dei trento glouriousi e de la moundialisacioun, la Cinquenco Republico m'a moustra d'autri ceu mounte lou travai me durbissié li bras …

Ero ben liuen la founfòni de l'estrànsi, la founfòni de nosti maire, à nàutri li galapian que cabriolavian dins la campagno mazargueso.

Ansin anavo la vido … 

E alor ? E alor ?

Lou COVID es arriba emé si maus e d'atentat

La radio, la televisioun, l'internet, li doutour, li menistre me parlavon que d'atentat, de COVID e de counfinamen, me sarravon la testo e tamben la gargamelo, m'aceleravon lou cor, me nèblavon la visto … Que d'uno moulounado d'estress coumo n'ia que dison ! Uno moulounado que poudrié estrassa la testo la mai gaiardo !

Se dis de mai qu'aquelo musico, qu'aquelo sansogno, ne mena quauquis-un à se destruire.

Alor m'es revengudo en memòri l'estrànsi ; m'es revengudo en memòri la lengo de nosti maire, lou parla dou vilage.

Gilbert

--------------------------------------------------------------------------------------------

Castagne

Bounjour en touti !
 
Moun fihòu, que resto en Ardècho, m'a manda uno tiero de varieta de castagne :
Sardone
Bourrudo
Bouco roujo
Coumbalo
Garincho
Poureto
M'a di que n'en couneissié pas mai e que de segu n'en avié mai qu'acò .
 
Soun tres entrepresso, en Ardècho, qu'emé li castagno fan de
counfituro -que li dison counfituro de marroun- que se vendon dins lou
mounde entié (moun fihòu eisagèro bessai un pau ; que voulès ? es de
Gardano e coumo se dis  : dòu peirin e de la meirino tiron dòu ren e
de l'esquino) .
L'a (o  "I a"  per la mestresde maiso) Clement Faugier que coumencè à
n'en faire à Privas au siècle lou dès-e-vuechen ; de segu, es plus èu
que countinue d'en faire, dèu estre se descendent .
L'a (I a) tamben Imbert e Sabaton, que soun touti dous à Aubenas .
 
Emé de castagno se pòu faire :
 
- de farino,
- de marroun candi,
- lou cousina, qu'es uno soupo,
- la bresoulado, qu'es de castagno grillado que se manjon emé de
charcutarié, de froumage
  e de fru
- la crèmo de marroun, uno liquour que se pòu béure en apéritieu (2 o
3 cl emé de vin
  blanc, d'Ardècho de preferènci, o un blanc petejant coumo lou
crémant, lou Champagno)
- de pastissarié
  . . .
 
La femo dòu fihòu m'a manda la recèto d'uno pastissarié ardechenco que
li dison lou Pissadou : l'estacarai à moun messagi . Coume acò,
poudrés lou faire à l'oustaù .
l'i pensi ; poudrias lou faire deman ? Coum'acò, poudrias nous lou
faire veire à la charadisso  de Dijòu .
 
Me languisse que siegue Dijòu per veire lou pissadou de Madeleno,
aquèu d'Ivano, lou d'Andréo e lou d'Evelyno .
Es pecat que poudren pas li tasta !
 
A bèn lèu !
Jòrgi
 

 

 
 
Mis ami
 
Quouro m'avisère, sus moun ourdinatour, que l'avié uno pastissarié
ardechenco que li disien "piSadou", fuguère en tentatioun d'apoundre
un S : Lucifer aguè gaire de pèno à me faire cabussa dins lou pecat de
la galejado . . .
Aro, vergougnous e counfus, vene, à-genoui, imploura voste perdoun,
particuliaramen lou de Madeleno, Ivano, Andreio e Evelino .
 
Jorgi
 
PS especiau per Andrieu
Ai trouba sus l'ourdinatour uno receto dòu pisadou de 3 pajo e uno
receto de tarto d'uno pajo : es aquèlo qu'ai chausido per jougne à
moun message .
Ai pas vist que l'avié, au béu mitan, coumo uno reclamo au mitan d'un
filme à la télévisioun, uno reclamo sus lou cousina senso dire ço
qu'èro .
Lou cousina es un bouilloun de voulaio emé de castagno, de fueio
d'api, de crèmo fresco, de sau e de pèbre .  Acò es uno soupo ; es pas
un dessert !
Ièu a fai la poureio de marroun.
En ai fa 4 kilou "dous de marroun e dous de sucro"
aco e forco goustous e la manjarai en pantaian à vous.
Emè forço regrèt de pas vous la faire gousta
 
Andrièu

Ah, couquin de Jorge !

Lou sabiéu bèn qu'aquesto pastissarié "lou pissadou" èro pas catoulico emé un noum  mau sounant de quèli !!!

Mis ami,

Lou teste à estudia pèr dijòu : Castagno, castanié, castagnado
 
E vé ...... ai trouba sus l'ourdinatour que la receto d' Andriéu, purèio de marroun (vo de castagno) emé sucre, ié dison cagadou ! Acò's  pas coungoustous ! 💩
 
Oh ! Perdoun, perdoun, me siéu troumpado.....es pas cagadou, mai caNadou ......raport au sucre de cano
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents