Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACANTARI

ACANTARI

Lou plesi de canta n'en Prouvençau


Les textes des confinés (Mon santon préféré)

Publié par Chorale ACANTARI sur 11 Janvier 2021, 17:04pm

 
Dites-nous aussi en trois ou quatre phrases la fleur que vous aimez ou celle que vous n'aimez pas.

Flour de l’iver

Dimenche matin uno peloto blanco tapo lou sòu, li aubre , li teulisso, tout deven blanc, meravihous, immacula. Plus de brut, la nèu toumbo à s’Ais.

En Prouvenço sian pas equipa per la nèu…. .

Urousamen lèu la nèu found.De pichoti tousco d’erbo apparèisson d’eici d’eila, au mitan de l’uno vei uno taco viouleto.

Regarde de mai proche e vo, es bèn uno pichoto flour qu’es forço couragiouso, a pas pòu dou fre. Es touto pichoto mai que perfum …. .

Coume si petale soun bello éme soun mitan jaune. Coume dis Ive Human :  soun-ti pas bello aquéli viouleto dins l’erbeto ( clerclado de nèu) que ié ser d’escrin ?

========================================================================================================================================================

Profitez des vacances pour nous dire en trois ou quatre phrases quel est le santon qui vous plait le plus ou qui est, pour vous, le plus chargé d'émotions.
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dins lou belen, li pichoti figuro d'argelo boulegon pas, soun aplantado "tancado coume de santoun", li bras leva, la testo courbado o li ginoun clina sus lou sòu. Soun cala coume d'estatuo.

Mai aquéu bergié, éu, camino d'un bon pas, apiela sus soun bastoun, luchant countro lou mistrau, retenènt soun capèu, la capo reversado, semblo vivènt.
Lou santoun LOU COP DE MISTRAU tremudo, à moun goust, l'art di santounié estènt que i'apound lou mouvemen.
 
Ivano
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Ma crècho e mi santoun soun pas de la primo jouinesso. N'i a que soun  esta croumpa davans la segoundo guerro moundialo
Mai lou santoun que m'agrado lou mai dins moun belèn, es lou pichot Jèsus.
Es verai que la grùpi es facho pèr éu, mai moun enfant Jèsus es pas coumun.Es pas en argelo maï en ciro.
Dins la tradicioun dóu belèn prouvençau lou pichot Diéu estènt pas de la memo naturo que lis ome, èro pas representa dins la memo matiero (l'argelo) que lis autri santoun
Es verai que, aro, es pas lou plus bèu mai n'arribe pas à n'en trouba un autre enco li santounié.
Encaro une tradicioun que se perd.
Andrièu
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Après lou quatre de Decembre mounte aven planta  lou blad ( noun lou blad de luno) mai lou blad vertadie per espéra uno bono annado,.
Jour à cha jour aven fa lou belen, la crecho e li santoun an trouba sa place, mai quauquis un cercon encaro.
Es uno grando famiho noste crecho :
I a li reire, lou vigneroun,lou boulagie, lou pastre, lou cassaire e piei la broudarello de boutis e lou Jacquet, touti soun  aqui per ana rendre oumage a l’enfant Jesus,.
Mai oublide lou mai impourtant, aqueu que m’agrado forco, lou Ravi 😀,
Plen de bonur e d’esbalausido e de Joio!
Siguen touti  di Ravi, garden noste amo d’enfantoun ( «  creserello « dit Mistral), d’avans aqueli crecho!
E la vesprado de Nouve, touti urous e urouso, anen aculi l’enfant Jesus!

Andreio

Lou mai bèu di Santi Belli

Pèr chausi quau es lou santoun qu'amo lou mai, lou Ravi e l'Ase soun en councurrènço mai aguènt escouta li maje-mege de Marsiho e de Paris, touto la sanflourado sabentouso de la medecino, me dise que dèu pas manca d'afeciouna lou Ravi e que tout ben vist es l'Ase que m'agrado lou mai, éu qu'es tout-bèu-just menistre di pastre. Éu me ramento qu'un menistre se deu d'estre bon servidou, umble emai ounèste ; se deu de ben travaia pèr nàutri e de toujour dire lou verai, ren que de verai. En de mai l'Ase, coume lou Ravi, es pas esclavo de l'internet ; e pèr fini l'Ase a de beu iue e de bellis auriho.

Gilbert.

 

Vese dins li santoun li persounage de la Pastoralo Maurel .
Lou Ravi es gaire degourdi, mai a lou cor pur, fa jamai lou mau, que saup pas ço qu'es . Lou Sant-Esperit de segu va l'esclara ;
Lou Boumian semblo lou plus grand pecadou de la chourmo : n'en sian segu ?  Ven demanda perdoun en oufrènt soun coutèu e soun cor.

jorgi.

Ah ! couquin de sort ! Vaqui que me mandas de chausi lou santoun que m’agrado lou mai …. , aqueu que m’esmòu.

Pode pas tria li ame touti, an touti quaucaren ….. . De segur la santo famiho : Mario qu’enmantelo soun enfant, e Sant Jousé qu’enmantelo sa femo et lou pichot. Lou biòu e l’ase que recaufon Jesus . Lou Ravi que s’emeraviho de l’estamen. Touti li persounage dóu village : lou mounié, la peissounieró éme lou pèis qu’a pesca soun ome lou matin meme, lou fada, li dansaire acoumpagna dou tambourinaire. Mai tambèn lou remoulaire, la mameto e lou papè, lou pourtaire d’aigo…… .

Pamens aquèu que m’agrade e que m’esmole lou mai es lou bergiè.

Lou pastre es uno persouno que vivo soulé éme soun avé , parlo soulamen à soun chin mai es un ome qu’escampo d’amour. Es pas èu que Dieu a chausi per anoucia la bono nouvello : la neissènço de l’enfant Jesus. E sa prestanço éme soun grand mantèu soun grand capèu que l’aparo dou soulèu e tambèn de la pluieo, a toujour un long bastoun sus aquèu s’apiejo. Dins moun belèm en ai de mouloun….. , ai meme uno pastresso…… .

Touti li santoun soun touti davans l’estable, e es touto la Prouvenço qu’es aqui dins sa simpleta. Es Nouvè

Madaleno

=================================================================

==================================================================

Bono anado en touti !
 
Que la mestresso nous fague ben travaia !
 
Que nautre, lis escoulan, sachen ben nosti leiçoun, que faguen ben nosti devé à l'oustau e que countinuen à faire de prougrès !
 
Que l'ourquestrié (aquèu que nous fa ana à la bagueto e que, senso en ague l'er, mèno la barco) fague que l'escaipe anesse ben, que l'a toujour quaucaren que va pas !
 
Que nostre présidento pousque benlèu nous faire reveni à l'escoulo !
 
En touti :prenès ben suen de vautre ;
 

===========================================================================================================================================

Cars escoulan
 
Lis autourita de noste escoulo nous an demanda de li manda de fouto de
noste crècho .
 
MÈFI !
 
Lou Prefet di Bouco dòu Rose ven de decreta un "Protocole Crèches 2020" .
Crese que vau mies lou segui pan per pan se voulen pas se faire
dreissa un verbau per lis autorita dòu gouver .
M'estoune que nostis autourita, es à dire la présidento, lou capoulié,
la mestresso e lou secretari, nous agon pas manda aquèu "Protocole" .
Fau que siegue iéu que lou fague !
Ah ! Se ère pas aqui  . . .
 
A ben lèu sus Escaipe .
Bono crècho !
Jorgi
 

 

Quet galejaire, aquéu Jorgi !

Es verai qu'aquest' annado, fau tout faire d'un autre biais e tout  revèire,  mume li tradicioun qu'eisiston despièi DOUS MILO VINT AN... 

Vaqui perque, iéu, ai fa un belèn tout pichot, moudeste emé soulamen lou paire, la maire e quauqui pastre......
Coum' acò, Jèsu sara pas malaut pèr lou VINT-E-CINQ de decèmbre, qu'es uno festo majo encò di crestian, sabe pus perque d'aiours......
Boni fèsto en tóuti !😷
---------------------------------------------------------------------------------------------
 

Protocole Crèches 2020

Article 1

Touti li santoun, fran l'Enfantoun e li besti, déuran agué un masco sus la bouco e lou nas . Aquèu masco sara remplaça touti li tres jour ..

 

Article 2

Lou noumbre de santoun sara lou men que se pòu . Li pescaire, cassaire, jougaire de bocho o de carto, lou consè e tamben lou cura an ren à faire dins uno crècho . Fau ben se metre dins la testo que mai i aura men de mounde, men i aura mai de risco de countaminacioun .

Article 3

La distanci entre dous santoun prochi l'un de l'autre sara egalo o supériouro à la mita de la soumo de la taio di dous santoun .

Aquèu articlo regardo pas San Jousè, la Santo Vierge Mario e l'Enfantoun que soun dins la memo boutiholo .

AArticle 4

Li santoun déuran estre dins li mai de dès-e-vuech an, fran l'Enfantoun que, senso èu, sarié pas uno crècho .

Lou pichoun de l'avugle es councerna : se l'avugle pòu pas agué soun drole emé éu, li dounaran un chin que se dira qu'es un chin d'avugle .

Li santoun déuran estre tamben dins li men de seissanto-cinq an . Aquèlo dispousicioun regardo d'en particulié l'Angi, li pastre e li santoun que li disoun li viei .

L'agi di farandoulaire sara countourroula, que devon estre ni jouine ni viei .

Article 5

              Li Rei, que vènon d'un païs qu'es pas dins l'espàci Schengen, déuran agué la provo d'un test negatiéu au Covid 19 ; déuran piéi estre mes dins uno quarentèno de quinge jour .

Article 6

          Li camèu di Rei soun pas amés ; per lis autre besti, mai n'en a men, mai vau mies . Evidentamen, l'ase e lou biòu soun aceta, estènt que soun dous persounagi essentiau .

Touti li besti déuran agué un certificat médicàu remes per un vétérinàri assermenta .

Article 7

         Li santoun déuran se lava li man à cha matin emé uno gélarèio idro-alcoulico .

Vàudrié mies que sieguèsse Pilato que li fague veire coumo fau faire .

L'aspiratour sara passa un cop per semano sus la mousso .

-------------------------------------------------------------------------------------------------

Protocole crèches 2020

Estrànsi

Ma vido d'enfant se debanè en Mazargo, un vilajoun de la campagno marsiheso. Mazargo ero Mazargo. Mazargo ero pas Marsiho que l'octroi counteroulavo l'intrado dins la vilo fin qu'à 1943.

 Aqui se parlavo francès mai pas lou francès dou mestre d'escolo ; se parlavo la lengo dou vilage, uno mescladuro franco-prouvençalo. S'utilisavo d'outis coumo l'eissade e lou picoussin … dins lou jardin i avié di faisse, i avié de bortoulaigue ... i avié le pouciou … Touti lis enfant couniessié l'estrassaire emai lou Parrain Rascous e sabié canta « lou pichoun viendra gibous ! ».

Aqui, ges de « Garlaban de vacanço » mai touto l'annado li belli coulino de Marsiho-Veire emé les Plaines de Coulon proche la cimo, li miradou sus la mar e lis isclo, li pescadou e sis ase, e de miliasso de draiòu.

Ma vido d'enfant se debané dins uno famiho à l'anciano modo, dins uno meno de pichoun mas mounte l'oustau de mi gent vesinavo lou de mi grand e lou de mis ouncle e tanto. La droulataio mancavo pas d'espàci per jouga e descurbi lou mounde, aganter des cardalines, des cul-rousset et des pèce-pignes, cerca les cri-cri, jouga emé de couloubro… Crèisse au mitan d'aquelo marmousiho èro uno vertadiero chanço mai lis enfant soun pas di santoun ; podon faire touto meno de couquinarié e tamben estre marrit. Ansin quàuqui sèr erian pas ben poulit quouro rintravian à l'oustau emé li péu fangous vo lou nas grafigna, vo li braieto estrassado.

E alor i avié la letanìo : « Marri pichoun, destrussi, vous me ferez mourir d'estransi »

Qu'es aco l'estrànsi me disié ? Me lo demandavo ... mai l'ai jamai demanda au mestre d'escolo !E pièi siéu « mounta » à la vilo béure lou sabé que nous pourgissié la Quatrenco  Republico, mameto de la nacioun.

E pièi la Cinquenco Republico marcialo, la Republico dei trento glouriousi e de la moundialisacioun, la Cinquenco Republico m'a moustra d'autri ceu mounte lou travai me durbissié li bras …

Ero ben liuen la founfòni de l'estrànsi, la founfòni de nosti maire, à nàutri li galapian que cabriolavian dins la campagno mazargueso.

Ansin anavo la vido … 

E alor ? E alor ?

Lou COVID es arriba emé si maus e d'atentat

La radio, la televisioun, l'internet, li doutour, li menistre me parlavon que d'atentat, de COVID e de counfinamen, me sarravon la testo e tamben la gargamelo, m'aceleravon lou cor, me nèblavon la visto … Que d'uno moulounado d'estress coumo n'ia que dison ! Uno moulounado que poudrié estrassa la testo la mai gaiardo !

Se dis de mai qu'aquelo musico, qu'aquelo sansogno, ne mena quauquis-un à se destruire.

Alor m'es revengudo en memòri l'estrànsi ; m'es revengudo en memòri la lengo de nosti maire, lou parla dou vilage.

Gilbert

--------------------------------------------------------------------------------------------

Castagne

Bounjour en touti !
 
Moun fihòu, que resto en Ardècho, m'a manda uno tiero de varieta de castagne :
Sardone
Bourrudo
Bouco roujo
Coumbalo
Garincho
Poureto
M'a di que n'en couneissié pas mai e que de segu n'en avié mai qu'acò .
 
Soun tres entrepresso, en Ardècho, qu'emé li castagno fan de
counfituro -que li dison counfituro de marroun- que se vendon dins lou
mounde entié (moun fihòu eisagèro bessai un pau ; que voulès ? es de
Gardano e coumo se dis  : dòu peirin e de la meirino tiron dòu ren e
de l'esquino) .
L'a (o  "I a"  per la mestresde maiso) Clement Faugier que coumencè à
n'en faire à Privas au siècle lou dès-e-vuechen ; de segu, es plus èu
que countinue d'en faire, dèu estre se descendent .
L'a (I a) tamben Imbert e Sabaton, que soun touti dous à Aubenas .
 
Emé de castagno se pòu faire :
 
- de farino,
- de marroun candi,
- lou cousina, qu'es uno soupo,
- la bresoulado, qu'es de castagno grillado que se manjon emé de
charcutarié, de froumage
  e de fru
- la crèmo de marroun, uno liquour que se pòu béure en apéritieu (2 o
3 cl emé de vin
  blanc, d'Ardècho de preferènci, o un blanc petejant coumo lou
crémant, lou Champagno)
- de pastissarié
  . . .
 
La femo dòu fihòu m'a manda la recèto d'uno pastissarié ardechenco que
li dison lou Pissadou : l'estacarai à moun messagi . Coume acò,
poudrés lou faire à l'oustaù .
l'i pensi ; poudrias lou faire deman ? Coum'acò, poudrias nous lou
faire veire à la charadisso  de Dijòu .
 
Me languisse que siegue Dijòu per veire lou pissadou de Madeleno,
aquèu d'Ivano, lou d'Andréo e lou d'Evelyno .
Es pecat que poudren pas li tasta !
 
A bèn lèu !
Jòrgi
 

 

 
 
Mis ami
 
Quouro m'avisère, sus moun ourdinatour, que l'avié uno pastissarié
ardechenco que li disien "piSadou", fuguère en tentatioun d'apoundre
un S : Lucifer aguè gaire de pèno à me faire cabussa dins lou pecat de
la galejado . . .
Aro, vergougnous e counfus, vene, à-genoui, imploura voste perdoun,
particuliaramen lou de Madeleno, Ivano, Andreio e Evelino .
 
Jorgi
 
PS especiau per Andrieu
Ai trouba sus l'ourdinatour uno receto dòu pisadou de 3 pajo e uno
receto de tarto d'uno pajo : es aquèlo qu'ai chausido per jougne à
moun message .
Ai pas vist que l'avié, au béu mitan, coumo uno reclamo au mitan d'un
filme à la télévisioun, uno reclamo sus lou cousina senso dire ço
qu'èro .
Lou cousina es un bouilloun de voulaio emé de castagno, de fueio
d'api, de crèmo fresco, de sau e de pèbre .  Acò es uno soupo ; es pas
un dessert !
Ièu a fai la poureio de marroun.
En ai fa 4 kilou "dous de marroun e dous de sucro"
aco e forco goustous e la manjarai en pantaian à vous.
Emè forço regrèt de pas vous la faire gousta
 
Andrièu

Ah, couquin de Jorge !

Lou sabiéu bèn qu'aquesto pastissarié "lou pissadou" èro pas catoulico emé un noum  mau sounant de quèli !!!

Mis ami,

Lou teste à estudia pèr dijòu : Castagno, castanié, castagnado
 
E vé ...... ai trouba sus l'ourdinatour que la receto d' Andriéu, purèio de marroun (vo de castagno) emé sucre, ié dison cagadou ! Acò's  pas coungoustous ! 💩
 
Oh ! Perdoun, perdoun, me siéu troumpado.....es pas cagadou, mai caNadou ......raport au sucre de cano
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article