Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACANTARI

ACANTARI

Lou plesi de canta n'en Prouvençau


Le 29 avril nous étions au Roumavagi de Sainte Victoire

Publié par Chorale ACANTARI sur 29 Avril 2018, 16:59pm

Le 29 avril nous étions au Roumavagi de Sainte Victoire
 
 
Le 29 avril nous étions au Roumavagi de Sainte Victoire
Le 29 avril nous étions au Roumavagi de Sainte Victoire
Le 29 avril nous étions au Roumavagi de Sainte Victoire
Le 29 avril nous étions au Roumavagi de Sainte Victoire
Le 29 avril nous étions au Roumavagi de Sainte Victoire
Le 29 avril nous étions au Roumavagi de Sainte Victoire

 

10h30 Messe célébrée par Monseigneur Christophe Dufour, archevêque d'Aix et d'Arles

11 h 30 Bénédiction de la montagne

12 h 15 Inauguration officielle des vitraux 

13 h 00 Vin d'honneur et pique-nique sorti du sac 

 

Le 29 avril nous étions au Roumavagi de Sainte Victoire
Le 29 avril nous étions au Roumavagi de Sainte VictoireLe 29 avril nous étions au Roumavagi de Sainte Victoire
LOU ROUMAVAGI Dou MOUNT VENTURI.

Lou roumavagi, terme provençal, se traduit en français par « Le Roumavage », qui signifie le pèlerinage. Le pèlerinage de la Sainte-Victoire est une ancienne tradition provençale qui a été relancée et rénovée depuis 1955 par l’association des Amis de la Sainte-Victoire.

Lou Roumavagi de Santo Venturi se perpétue le dimanche le plus proche du 24 avril, sur la montagne
Sainte-Victoire qui domine Aix-en-Provence et Pertuis, dont les habitants seraient à l’origine de cette tradition dès 1546. Le pèlerinage se rend depuis la ville de Pertuis jusqu’au prieuré de Sainte-Victoire, juste sous la croix de Provence. Ce prieuré, construit en 1654 sur les ruines d’un ancien ermitage du 13ème siècle, a abrité durant de longs siècles des moines, puis des ermites jusqu'au 19ème siècle. Sur la stèle sont gravés quatre textes : vers l’Est (Rome) en Latin, vers le midi (Sud) en Grec, vers le Nord en Français et le quatrième vers l’Ouest, en Provençal, serait l’œuvre de Frédéric Mistral.

Lors de cette journée de pèlerinage, l’ascension se fait par deux chermins, le sentier Imoucha ou le sentier des Cabassols, dit des « Venturié ». L’ascension dure environ 2 heures, chacun montant à son rythme. Une fois au sommet, une messe en provençal est prononcée dans la chapelle du prieuré. S’en suit ensuite une bénédiction de la montagne ainsi que des danses et musiques folkloriques provençales, sans oublier le chant de la
Coupo, hymne du Félibrige.

Cette manifestation est organisée par l’association des Amis de la Sainte-Victoire, à qui on doit la restauration du prieuré et du monastère, ainsi que l’entretien des chemins de randonnée. Attention si vous souhaitez participer à ce Roumavagi, pensez bien à vous équipez : chaussures de randonnée, bouteille d’eau et coupe vent sont vivement conseillés !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents