Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACANTARI

ACANTARI

Lou plesi de canta n'en Prouvençau


Rue des Bouquinistes Obscurs :On Ferme

Publié par Chorale ACANTARI sur 26 Décembre 2013, 12:09pm

Catégories : #patrimoine

Après 27 ans d’existence, la bouquinerie de la rue Boulegon va fermer ses portes. Son bail n’est pas reconduit, signant la fin d’une institution aixoise.

Le bouquiniste de la rue Boulegon liquide son stock, avant la fermeture de sa boutique. Photo Henry ELY AIX

Le bouquiniste de la rue Boulegon liquide son stock, avant la fermeture de sa boutique. Photo Henry ELY AIX

 

L’odeur des livres d’occasion et l’atmosphère particulière qui règne dans une bouquinerie, invite à prendre son temps. Ici, de grandes étagères remplies de vieux bouquins et l’envie irrésistible de parcourir des yeux les tranches une par une, jusqu’à ce qu’un titre ou une édition nous accroche. Située en plein centre-ville, Rue des Bouquinistes Obscurs existe depuis janvier 1987. Elle est l’une des quatre bouquineries existantes à Aix. “Les lecteurs se sentent ici comme chez eux. Il y a des étudiants, retraités, avocats et même des SDF qui viennent acheter des livres”, raconte Jean-Paul Marino, le gérant.

Tout doit disparaître

“Je n’ai jamais eu de problème économique, la boutique est viable”, précise le bouquiniste. Et pourtant, après 27 années d’existence, il va fermer définitivement ses portes. En effet, la société civile immobilière qui avait acheté les locaux en 2006, lui annonce le non-renouvellement de son bail. S’en est suivie une longue bataille judiciaire entre le gérant et le propriétaire. Après sept ans de procédure, le bouquiniste attend désormais son avis d’expulsion. Pour l’instant, il liquide son stock à coup de -40 %, et bientôt -60 % sur tout le magasin.

Des lecteurs qui redonnent espoir

“J’y allais souvent quand j’étais étudiant, il faut absolument que j’y retourne”, lance un Aixois ému par la nouvelle. Parmi les clients réguliers, beaucoup sont affectés par ce déstockage et viennent soutenir le bouquiniste, que ce soit pour discuter ou acheter. Et certains insistent pour payer le prix initial. “Ce côté affectif me touche. Dans ces moments-là, on entend des choses incroyables. La réaction des jeunes m’a surpris et touché. Je ne sais pas si c’est la lecture qui leur donne ce côté attachant, mais ils me donnent l’espoir de continuer”. Et parce qu’il ne se voit pas ailleurs qu’entouré de livres, Jean-Paul Marino souhaite trouver un nouveau local à Aix où il pourra reprendre son activité, pour ne pas tourner définitivement la page

Rue des Bouquinistes obscurs, 2 Rue Boulegon, Aix-en-Provence. Tel. 04 42 96 03 19

par Alexandra Lopis le 16/12/2013 à 13:54
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents